[]. Cela sonne net, hautain, brutal, et nous installe en pleine sauvagerie hurlante. Le contexte historique du discours de Miami. A l’occasion de la création d’Une saison au Congo à Villeurbanne puis à Sceaux, dans la mise en scène de Christian Schiaretti, directeur du TNP, nous avons voulu, sur France Culture marquer ce centenaire, à travers l’œuvre théâtrale de l’écrivain. La colonisation de l'Afrique s'inscrit dans une dynamique globale qui voit les sociétés agraires complexes violemment intégrées à un système capitaliste dominé par les puissances d'Europe de l'Ouest. RÉFLEXIONS SUR L'ARTICULATION. Dans son discours, Aimé Césaire redéfinit le mouvement littéraire de la Négritude , concept formé dans les années 1930 pour dénoncer le colonialisme et promouvoir la culture africaine. L'histoire moderne1 de l'Europe est celle d'un développement qui commence à la Renaissance. Mais descendons encore d’un degré. Le Discours sur le colonialisme d'Aimé Césaire », dans : , Mission civilisatrice. Le Discours sur la Négritude a été prononcé par Aimé Césaire à l'Université Internationale de Floride à Miami le 26 février 1987, dans le cadre de la Conférence hémisphérique des peuples noirs de la diaspora.Ce discours s'inscrit dans la continuité du Discours sur le colonialisme prononcé le même jour, sachant que ce dernier est issu d'un pamphlet publié en 1951 [1]. Discours sur le Colonialisme, collection La voix au chapitre, un livre-audio de 95 pages, édité par les éditions Textuel et par l’INA, en partenariat avec RFI. Poète, dramaturge et homme politique, passeur considérable du XXe siècle, Contexte historique. Cette analyse se fera en trois parties soient la présentation du document, l’analyse du contexte et un commentaire sur le document. Il se fait rappeler à l’ordre par le président de séance et prononce alors ces paroles prophétiques : « Je parle peut-être ici pour la dernière fois ». La Négritude n'est pas une métaphysique. Livres "Discours sur le colonialisme", par Xavier Ternisien Chronique. Sur le continent africain même d’autres voix s’élèveront à la suite du « cri agonique »3 césarien. Retour sur les « années TNS », les huit saisons passées entre 1975... C’était il y a tout juste cent ans, jour symbolique de la translation des cendres du soldat inconnu, le Théâtre National Populaire (TNP) ouvrait ses portes.... A l’inverse de la version officielle, pessimiste et même tragique, la Cassandre de Dimìtris Dimitriàdis a cédé à Apollon et s’est unie à lui. La présente section, qui précède l’examen de la victimisation des Autochtones, décrit la victimisation des Autochtones dans le contexte historique de la colonisation. On avait fait des feux de salve-­deux ! Sans récuser ces lectures, je propose de le considérer aussi comme un témoignage de divers aspects de la pensée et de l’art césairiens, et, ce faisant, de situer l’écrivain au point de convergence de l’engagement politique et de la pratique littéraire. Donc que leurs maîtres sont faibles. De convenir de ce qu’elle n’est point ; ni évangélisation, ni entreprise philanthropique, ni volonté de reculer les frontières de l’ignorance, de la maladie, de la tyrannie, ni élargissement de Dieu, ni extension du Droit ; d’admettre une fois pour doutes, sans volonté de broncher aux conséquences, que le geste décisif est ici de l’aventurier et du pirate, de l’épicier en grand et de l’armateur, du chercheur d’or et du marchand, de l’appétit et de la force, avec, derrière, l’ombre portée, maléfique, d’une forme de civilisation qui, à un moment de son histoire, se constate obligée, de façon interne, d’étendre à l’échelle mondiale la concurrence de ses économies antagonistes. Etait-il inutile de citer le colonel de Montagnac, un des conquérants de l’Algérie : Convenait-il de refuser la parole au comte d’Herisson : Fallait-il refuser à Saint-Arnaud le droit de faire sa profession de foi barbare : Fallait-il empêcher le maréchal Bugeaud de systématiser tout cela dans une théorie audacieuse et de se revendiquer des grands ancêtres : Fallait-il enfin rejeter dans les ténèbres de l’oubli le fait d’armes mémorable du com­mandant Gérard et se taire sur la prise d’Ambike, une ville qui, à vrai dire, n’avait jamais songé à se défendre : Oui ou non, ces faits sont-ils vrais ? 1. « La régénération des races inférieures ou abâtardies par les races supérieures est dans l’ordre providentiel de l’humanité. Les colonisés savent désormais qu’ils ont sur les colonialistes un avantage. Jean Jaurès. Créé dans les années 1930, ce terme controversé visait à dénoncer le colonialisme et à revaloriser la culture africaine. Xavier Ternisien. Qui parle ? I. Contexte historique : le colonialisme Le colonialisme est la base des chapitres suivants (le racisme et l'antisémitisme), parce que l'Europe a cons-truit une théorie raciste sur la base de leurs colonies. Maire de Fort-de-France, député communiste de la Martinique, il milite en faveur de la départementalisation, terme qu’il préfère à celui d’assimilation. Pour la première fois, le Discours est l'objet d'une analyse rigoureuse, concise et approfondie (contexte historique, rhétorique et procédés stylistiques, approche originale des thèmes majeurs, parallélisme entre Discours et Cahier,...), dans une perspective pédagogique. C’est dans ce contexte que je poursuis, en discutant des « cinq silences » ou zones d’ombres décelées dans le discours … Créé dans les années 1930, ce terme controversé visait à dénoncer le colonialisme et à revaloriser la culture africaine. En 1950, Aimé Césaire publie le "Discours sur le colonialisme", charge virulente et analyse implacable de l’idéologie colonialiste. La Négritude, à mes yeux, n’est pas une philosophie. Les représentations de la parole intérieure [Monologue intérieur, discours direct et indirect libres, point de vue]. Ils prouvent que la colonisation, je le répète, déshumanise l’homme même le plus civilisé ; que l’action coloniale, l’entreprise coloniale, la conquête coloniale, fondée sur le mépris de l’homme indigène et justifiée par ce mé­pris, tend inévitablement à modifier celui qui l’entreprend ; que le colonisateur, qui, pour se donner bonne conscience, s’habitue à voir dans l’autre la bête, s’entraîne à le traiter en bête, tend objectivement à se transformer lui-­même en bête. Aimé Césaire, poète et homme politique, a été maire de Fort de France (1945-2001), et député de la Martinique (1945-1993) ; il a obtenu la départementalisation de la Martinique en 1946. Versez cette dévorante activité sur des pays qui, comme la Chine, appellent la conquête étrangère. Barde assurer que les biens de ce monde, « s’ils restaient indéfiniment répartis, comme ils le seraient sans la colonisation, ne répondraient ni aux desseins de Dieu, ni aux justes exigences de la collectivité humaine » ? Le pays de race étrangère devra redevenir un pays de serfs, de journaliers agricoles ou de travailleurs industriels. C’est qu’il le mérite : il permet de voir gros et de saisir que la société capitaliste, à son stade actuel, est incapable de fonder un droit des gens, comme elle s’avère impuissante à fonder une morale individuelle. Dans le discours que Barack Obama a prononcé le 4 juin à l'université du Caire, l'occurrence "monde musulman" est utilisée 1 fois et dans un contexte historique : Depuis plus de mille ans, Al-Azhar est un haut lieu de transmission du savoir dans le monde musulman et, depuis plus d'un siècle, l'université du Caire est une source de progrès pour l'Égypte. Le nationalisme n'est pas un argument légitimant le discours colonial. Manifeste contre le colonialisme ? Le musée du château, le Forum Humboldt, a vocation de devenir « un modèle et une référence » dans la réflexion sur le colonialisme. Le Discours sur le colonialisme est un essai anticolonialiste d'Aimé Césaire publié pour la première fois par Réclame, maison d'édition liée au Parti communiste français, le 7 juin 1950, avec une préface de Jacques Duclos Perspectives. « Il faudrait d’abord étudier comment la colonisation travaille à déciviliser le colonisateur, à l’abrutir au sens propre du mot, à le dégrader, à le réveiller aux instincts enfouis, à la convoitise, à la violence, à la haine raciale, au relativisme moral, et montrer que, chaque fois qu’il y a au Viet-Nam une tête coupée et un œil crevé et qu’en France on accepte, une fillette violée et qu’en France on accepte, un Malgache supplicié et qu’en France on accepte, il y a un acquis de la civilisation qui pèse de son poids mort, une régression universelle qui s’opère, une gangrène qui s’installe, un foyer d’infection qui s’étend et qu’au bout de tous ces traités violés, de tous ces mensonges propagés, de toutes ces expéditions punitives tolérées. Cycle consacré au théâtre de Aimé Césaire Au bout du capitalisme, désireux de se survivre, il y a Hitler. Le discours postcolonial rappelle les discours sur le postmodernisme, le féminisme et le multiculturalisme. Et si ces faits sont vrais, comme il n’est au pouvoir de personne de le nier, dira-­t-on, pour les minimiser, que ces cadavres ne prouvent rien ? Voire ! A-t-on vraiment lu le Discours sur le Colonialisme ? Or, la vie qui révolte nos travailleurs rendrait heureux un Chinois, un fellah, êtres qui ne sont nullement militaires. La Négritude n’est pas une métaphysique. Dans une troisième émission, nous diffuserons Le discours sur le colonialisme, un texte important, engagé, qui avait été lu en public et enregistré pendant le festival d’Avignon en 1989 par le metteur en scène Antoine Vitez. ces invasions gothiques, ce sang qui fume, ces villes qui s’évaporent au tranchant du glaive, on ne s’en débarrassera pas à si bon compte. Le poète et homme politique martiniquais y fait le procès d’une Europe "indéfendable", pour avoir colonisé le monde au nom de la civilisation. La nature a fait une race d’ouvriers, c’est la race chinoise, d’une dextérité de main merveilleuse sans presque aucun sentiment d’honneur ; gouvernez-la avec justice, en prélevant d’elle, pour le bienfait d’un tel gouvernement, un ample douaire au profit de la race conquérante, elle sera satisfaite ; une race de travailleurs de la terre, c’est le nègre ; soyez pour lui bon et humain, et tout sera dans l’ordre ; une race de maîtres et de soldats, c’est la race européenne. Permet l’acquisition et le Où veux-je en venir ? Que chacun fasse ce pour quoi il est fait, et tout ira bien. Ce nouveau courant de pensée économique et politique entretient la critique générale visant la Compagnie des Indes et ses monopoles, car le bilan commercial de celle-ci est très mauvais en Orient. Aimé Césaire vu par Daniel Maximin. ». Après la Révolution de 1789, le chaos règne et le peuple doit se soumettre à une multitude de gouvernements qui se succèdent : le … “Discours sur le colonialisme” (1950) publié le 12 août 2009 (modifié le 2 août 2019) Aimé Césaire, poète et homme politique, a été maire de Fort de France (1945-2001), et député de la Martinique (1945-1993) ; il a obtenu la départementalisation de la Martinique en 1946. Le Discours sur le colonialisme d'Aimé Césaire », dans : , Mission civilisatrice. [1] Il s’agit du récit de la prise de Thouan-An paru dans le Figaro en septembre 1883 et cité dans le livre de N. Serban : Loti, sa vie, son œuvre. Le matérialisme de Césaire est issu de la philosophie marxiste et du matérialisme historique (cf. Robert Miles. La parole intérieure. Et c’est le politicien verbeux. Contexte historique : Texte de référence dans les milieux intellectuels noirs en Afrique et aux Antilles de l’époque, le Discours sur le colonialisme est écrit dans le contexte politique tendu de la décolonisation et de la lutte des peuples pour accéder à leur indépendance. Cette analyse se fera en trois parties soient la présentation du document, l’analyse du contexte et un commentaire sur le document. Le discours de l'efficacité de la coopération internationale comme contexte clé; les approches axées sur les résultats (AAR) pour divers acteurs et modalités (stratégies nationales, approches programmatiques, projets); les AAR dans le cycle de programmation (conceptualisation, planification budgétaire, mise en oeuvre, suivi et évaluation, etc. Le Cameroun fut ensuite . Kafalo Sékongo et Lacina Yéo, « À propos de l'actualité du Discours sur le colonialisme d'Aimé Césaire ou le fondement du discours postcolonial à l’ère de la mondialisation », Eurostudia , vol. Muller : « que l’humanité ne doit pas, ne peut pas souffrir que l’incapacité, l’incurie, la paresse des peuples sauvages laissent indéfiniment sans emploi les richesses que Dieu leur a confiées avec mission de les faire servir au bien de tous ». Né le 26 juin 1913 à la Martinique, sa mort, le 17 avril 2008 à Fort de-. C’est le nazisme, ça passera ! Discours sur le Colonialisme, collection La voix au chapitre, un livre-audio de 95 pages, édité par les … Son Discours sur le colonialisme, publié en 1951, est un pamphlet et reste une référence dans l’histoire des idées du XXe siècle. [1]. Falsification de l'histoire par Cheik Anta Diop; Kerry James "Banlieusards" La … Une civilisation qui choisit de fermer les yeux à ses problèmes les plus cruciaux est une civilisation atteinte. Je soutiens que le discours des ong, ou plus exactement leur non-discours, est fondé sur les hypothèses philosophiques et politiques du paradigme du néolibéralisme/de la mondialisation.