Ce qui est encore massivement propagé auprès des croyants n’est pas la version « démythifiée », mais la version traditionnelle et littérale des récits bibliques, comme celui de la crèche de Noël. Pour eux, Jésus, dont l’existence est historiquement avérée, est né à Nazareth, là où vivait sa famille. Son fils héritier, Salomon, doté d’une puissante armée, croulant sous les richesses et possédant un harem de 1 000 femmes, aurait construit à Jérusalem un temple somptueux, digne de figurer parmi les merveilles du monde. ». Disponible sur iOS, Android, Blackberry, Windows Phone et autres. Cancer de la prostate: Messieurs, quel doigt est assez célèbre pour vous. Vos préférences de communication ont été mises à jour. Bethléem, par contre, était le lieu de naissance du roi David, figure de proue de l’histoire juive et symbole de la grandeur d’Israël et de son alliance avec Yahvé. Vos préférences de communication ont été mises à jour. « C’est un mythe universel, celui de l’âge d’or à partir duquel l’humanité a déchu et auquel elle désire retourner. Non seulement les récits ne concordent pas, mais les historiens ne croient pas au massacre de garçons et estiment que Luc fait erreur sur la nécessité pour Joseph de se rendre à Bethléem pour le recensement. Pour Matthieu et Luc, la rédaction finale des textes se situe entre 85 et 90. Traduction du monde nouveau » est éditée par les Témoins de Jéhovah. Lire : Révisionnisme récentiste : le patriarcat, une histoire récente inventée par les Jésuites ? Mais les preuves manquent complètement lorsqu’il s’agit de confirmer le récit biblique portant sur la grandeur et la puissance de leur royaume. « Les gens de l’époque n’étaient pas dupes, affirme Odette Mainville. « Même dans les milieux de l’exégèse catholique, la révision critique des récits traditionnels — la “démythisation” — est un fait acquis. On n’accepte pas facilement de se faire dégonfler ses grandes histoires sacrées. La Mort de la Vierge de Caravage Piero della Francesca maîtrise absolument la perspective, alors qu’elle vient à peine d’être inventée. Il a entrepris dans le désert du Néguev un chantier de fouilles majeur sur des sédiments de l’âge du fer (autour du 10e siècle av. La foi des chrétiens est plus que jamais mise à l’épreuve par la science. La foi des chrétiens est plus que jamais mise à l’épreuve par la science. L’ouverture de la Mer Noire aurait chassé … Quel formidable exemple pour nous ! Elle ne se passe pas sur les sommets de l’Olympe, mais au cœur même des siècles qui s’additionnent, là où l’humanité écrit sa propre histoire. Retrouvez La Bible et l'invention de l'histoire: Histoire ancienne d'Israël et des millions de livres en stock sur Amazon.fr. La Bible raconte qu’au 13e siècle avant Jésus-Christ quelque 600 000 Israélites — avec Moïse à leur tête — quittent l’Égypte, où ils sont tenus en esclavage, traversent miraculeusement la mer Rouge et entament un périple de 40 ans dans le désert du Sinaï. Ses rédacteurs ont inventé une épopée nationale des commencements. Or, le récit fabuleux de naissance est un genre répandu dans l’Antiquité : un grand personnage doit avoir une naissance exceptionnelle. Bien sûr on peut ëtre en désaccord avec tel ou tel point avancé par l'auteur mais l'ensemble est clair et le plan de l'ouvrage divisé entre histoire normale et histoire inventée facilite la compréhension. Dans son ouvrage de mathématiques, Summa de arithmetica, geometria, de proportioni et de proportionalita publié à Venise, le moine Luca Pacioli décrit le mécanisme de l’enregistrement en partie double. L’actualité dans votre boîte courriel, tous les jours. ». • celui de l’origine du peuple hébreu. Lors de sa leçon inaugurale au Collège de France en 2009, le professeur Thomas Römer comparait la Bible à la comédie musicale et film "Mamma Mia! Mais je dis toujours qu’il faut nettoyer la crèche et non pas la démolir. « Les Évangiles se sont créés par strates, explique Odette Mainville. À cette époque, le christianisme se répand comme religion indépendante du judaïsme et ses adhérents tiennent à mettre Jésus sur le même pied que les grands personnages qui ont mar­qué l’histoire de l’humanité. Il faut réinterpréter les récits de la Bible à la lumière des découvertes de la science, soutient Finkelstein, et cesser de la prendre pour un manuel d’histoire. Si les patriarches représentent la deuxième étape, à Moïse, récipiendaire de la « révélation » dite du buisson ardent (Exode 3,1-6), on devrait la croyance du peuple d’Israël en Yahvé, « Celui qui est » ou « Je suis » (Exode 3,14), « le seul » selon le Shema‘ Israel (Deutéronome 6,4). 1 Corinthiens 2 : 1-16— Lisez la Bible en ligne ou téléchargez-la gratuitement. Cette guerre de conquête culminera dans la prise de Jérusalem par nul autre que David. Dans un premier temps, il peut être utile de savoir ce que la Bible dit d’elle-même, de son message et de son objectif. À un moment donné, le rédacteur final rassemble les différentes traditions et y ajoute ses remaniements personnels. Aucune autre source que la Bible n’est le canon du christianisme. « La Jérusalem du 10e siècle [av. C’est une imagerie qui fait partie des textes du Nouveau Testament. » Il ne fallait donc pas prendre ces récits au pied de la lettre. Lancé au début des années 2000, leur ouvrage La Bible dévoilée a été un best-seller mondial. « Qu’on soit un exégète catholique ou protestant, on se rendrait ridicule en disant qu’il faut prendre à la lettre ces récits de naissance. Sur le mont du même nom, Yahvé révèle sa véritable identité à Moïse et lui remet les 10 commandements. En cette fin du septième siècle, le royaume de Juda, plus peuplé, plus riche, plus grand et mieux organisé qu’à l’époque de David, affirme sa prétention sur tout le territoire d’Israël. Ils sont l’œuvre d’une autre dynastie, qui a régné sur le nord d’Israël, y constituant un royaume plus riche et plus puissant que celui sur lequel régnaient les petits rois de Jérusalem. Ils se nomment Israel Finkelstein, de l’Université de Tel-Aviv, et Neil Asher Silberman, de l’Université du Massachusetts. Au surplus, les 600 000 campeurs du désert n’ont laissé aucune trace, ce qui est invraisemblable aux yeux des archéologues. La recette du bonheur ! Le texte biblique reflète cette ambition en instaurant un culte unique dans le temple de Jérusalem et un royaume d’Israël unifié, celui de Josias, qui se présente comme un nouveau David. Des origines à Jésus Christ. Les évangélistes ne manquent d’ailleurs pas de le souligner : Jésus était de la lignée de David et, en tant que Messie, c’est à Bethléem qu’il devait naître. Un seul bémol l'absence totale de cartes et d'illustrations; La remise en cause du caractère historique de certains récits bibliques ne va pas de soi pour tout le monde. L’Ancien Testament relate l’œuvre de … Le premier mensonge d'une longue série dans l'Ancien et le Nouveau Testament. Abraham, Isaac, Jacob et ses 12 fils, considérés comme les pères de la nation israélite. Jésus n’est pas né à Bethléem et le royaume de David n’était qu’un chapelet de villages, affirment des historiens et des archéologues. Notre reportage sur les sites archéologiques en Terre Sainte a fait réagir vigoureusement dans tous les coins du Québec. Jésus n’est pas né à Bethléem et le royaume de David n’était qu’un chapelet de villages, affirment des historiens et des archéologues. Si la Bible avait été inventée par des menteurs, alors elle serait parfaite et sans faille ni incohérences apparentes, pour faire croire que c'est la parole de Dieu. Loin d’avoir conquis de haute lutte la Terre promise contre les Cananéens, les Hébreux, au temps de Moïse, étaient déjà sur place, comme le prouvent de nombreux indices archéologiques. Réagir Les paraboles de Jésus sont des histoires souvent inventées qui nous aident à comprendre des choses nouvelles, immenses et vraies. Le pape Paul VI s’y est rendu en visite solennelle en 1964. En effet le récit d’un dénommé Atrahasis échappant à un déluge divin grâce à un bateau (aux allures de coffre) daterait d’environ 2.700 avant notre ère. La Bible, une histoire inventée ? • celui de l’Exode. Mais la Bible EST incohérente, erronée, et parfaitement ridicule en de nombreux endroits. Les textes de la Bible font de David un poète conquérant ayant reçu de Yahvé la promesse d’un royaume indépendant et d’une lignée qui devait « subsister à jamais ». La critique des récits bibliques à laquelle se livrent des experts de tous horizons aboutit aujourd’hui à considérer nombre d’entre eux non pas comme des données historiques fiables, mais comme des légendes, des textes symboliques qui s’apparentent à des fables. Références: Jean 12:9-11. Leçon à retenir: La raison pour laquelle Lazare était une menace était parce que le témoignage de ce que Dieu avait fait dans sa vie poussait les gens qui l’entouraient à se convertir. J.-C.) ne se porte guère mieux aujourd’hui. Par quelle alchimie la Terre sainte de la Bible a-t-elle pu devenir le territoire d’une patrie moderne, dotée d’institutions politiques, de citoyens, de frontières et d’une armée pour les défendre ? Le vrai problème est le décalage entre le discours des spécialistes et le discours pastoral. Vos préférences de communication ont été mises à jour. Selon Finkelstein et Silberman, ces récits bibliques ont été rassemblés et rédigés à l’époque du roi Josias (639-609 av. Première tombée, la ville de Jéricho est conquise par Josué, qui en abat les remparts en faisant sonner ses trompettes. Une trentaine de couches d’occupation s’y superposent : une vraie mine d’or pour les équipes d’archéologues qui s’y sont succédé depuis 1903 ! La contrefaçon pendant les premiers siècles de l'existence de l'église était manifestement effrénée, si commune en fait qu'une nouvelle expression a été inventée pour la décrire : "Fraude pieuse." Ont-ils même réellement existé ? Les rédacteurs de la Bible, au service de ces derniers, n’arrêtent d’ailleurs pas de maudire cette royauté du Nord, coupable de toutes les abominations. Il n’y est pas question de massacre d’enfants et la famille rentrera à Nazareth. Mais qu’avait donc de prestigieux une naissance à Bethléem plutôt qu’à Nazareth ? « Nazareth est un trou », écrit l’auteur français Jacques Duquesne dans son livre Jésus, un best-seller paru en 1994. On savait à quoi servait ce genre littéraire, soit à faire l’éloge d’un grand personnage. L’Ancien Testament, aussi appelé Bible Hébraïque, correspond à la Bible actuellement utilisée par les Juifs et co… Presque dix ans après sa publication, l’ouvrage de Mario Liverani, spécialiste international de la Mésopotamie et du Levant, demeure un repère pour tout lecteur désireux de s’aventurer sur les chemins de la Bible. Histoire ancienne d'Israël, La Bible et l'invention de l'histoire, Mario Liverani, Jean-Louis Ska, Viviane Dutaut, Gallimard. Se basant sur les résultats d’années de recherches en archéologie, les deux auteurs ramènent le fabuleux royaume de David et de Salomon à des proportions tellement modestes que les deux rois n’apparaissent plus que comme des chefs locaux régnant sur une population rurale clairsemée dans les collines de Judée. La Bible, une bibliothèque ! La Bible affirme que, après leur périple dans le désert, les Israélites se sont lancés à la conquête de Canaan, la Terre promise, correspondant aux territoires actuels d’Israël et de Cisjordanie. Elle est composée de l’Ancien Testament et du Nouveau Testament. Elle se présente comme un livre qui raconte l’histoire de la relation de Dieu avec son peuple.