Il aurait pu être une vision mesurée du EN GUERRE de Stéphane Brizé ou une version alternative de L’ÉCONOMIE DU COUPLE de Joachim Lafosse, mais NOS BATAILLES, c’est un peu les deux à la fois. Entre chronique sociale et drame intime, le deuxième film du réalisateur belge Guillaume Senez offre à l’acteur un magnifique rôle de syndicaliste contraint de réinvestir le foyer familial après le départ de sa femme. Critique Nos batailles . Revue de presse | Dans Nos batailles, Guillaume Senez a (presque) réussi à lui faire tomber son masque de charmeur au sourire automatique, tout en lui donnant le beau rôle. Mads Mikkelsen, Thomas Bo Larsen, Magnus Millang, Avec Sélection Film Festival Hamburg 2018. Critique du Film par Pierre LARVOL. Ce drame de Guillaume Senez traite de manière juste les scènes domestiques et la violence du quotidien. Lire ses 61 critiques, Suivre son activité Jugez plutôt. N’est pas Ken Loach qui veut. L’émotion nous submerge plutôt tout le long du film et en douceur, elle nous serre le cœur. Tout est bien analysé, c'est réaliste et percutant. On perçoit déjà la récompense qui l’attend aux Césars futurs. Mais au-delà de son engagement, c’est un homme qui met ses valeurs humanistes au service des ouvriers qu’il encadre dans l’usine où il bosse. Le film est trop linéaire, trop dominé par la présence de Romain Duris avec moult gros plans et des dialogues trop vifs sans aucune analyse psychologique quant au pourquoi de son épouse partie, de ses réactions face à ce départ et à son travail, de la souffrance de ses enfants. 45 abonnés Sans effets de manche à la caméra mais avec une mise en scène judicieuse et maîtrisée, Guillaume Senez rejoue un drame conjugal qui n’a pas eu la chance, le temps, ni le droit d’exister. Au contraire, la mise en scène qui se centre autour du héros principal, met en jeu la complexité même de l’environnement où il évolue et du coup, échappe à la réduction et au manichéisme. Nos batailles est sélectionné et présenté en avant-première mondiale le 13 mai 2018 dans la section « Semaine de la critique » au Festival de Cannes [5]. Qu'importe, puisque, portée par les prestations de haut vol de Romain Duris, Laëtitia Dosch et Laure Calamy, la passionnante réflexion sur l'héritage militant s'épanouit judicieusement dans la relation entre les personnages et l'incapacité du héros à montrer une attention similaire à tous les piliers de son quotidien. Critique cinéma : Nos Batailles Publié par Christelle Point sur 7 Octobre 2018, 15:14pm Olivier, marié et père de deux jeunes enfants, travaille comme chef d’équipe dans une plate-forme de vente par correspondance type « Amazon ». Avec au final un ton mélancolique et euphorisant, cocktail relativement inédit dans le cinéma français d'aujourd'hui. Sans marteler son propos, on ressent l’aspect révolté du cinéaste envers la logique du travail moderne et ses dommages collatéraux (licenciements, suicides, dépression, …). : Rares sont les films qui réussissent à parler des vies professionnelle et familiale avec une telle justesse, sans une seule fausse note. Si le message et la sensibilité du films sont forts, la forme, conventionnelle, l’est moins, hormis dans la direction d’acteurs. Ou plutôt vivait. On est assez proche du cinéma de Ken Loach en Angleterre ou récemment de Stéphane Brizé en France. Lire ses 1 089 critiques, Suivre son activité Version Cinéma sortie le 10/10/2018. Olivier se voit donc obligé d'ajouter un certain nombre de tâches ménagères à ce qui était jusque là son quotidien. Mais lheure nest plus à la chronique de la séparation, ni à la dispute sur la garde … Un brillant et concis drame social sur la recherche d'un nouvel équilibre, partagé entre la famille et la lutte syndicale, à hauteur d'homme. Du Péril jeune (1994), de Cédric Klapisch, au péril des jeunes pères, le comédien Romain Duris a grandi, et le voici incarnant une certaine fragilité masculine dans Nos batailles, de Guillaume Senez. La seule autre note psychologique est apportée lors de 2 consultations auprès d’une pédopsychiatre motivées par le fait que Rose ne veut plus parler … comme finalement Olivier ? Nos batailles Our Struggles by Guillaume Senez. 44 abonnés Mais un jour Laura disparaît sans raison et le scénario se gardera bien d’en donner une. NOS BATAILLES, 2e film de Guillaume Senez sur les écrans Reprise de la 57e Semaine de la Critique à La Cinémathèque française Naturel, Beau, fort en Émotions. De belles émotions pour ce joli film. Vidéo sur demande et cinéma: Denis Villeneuve critique vertement Warner Bros ... Nos batailles s’attarde aux contrecoups de ce départ inexpliqué. Nos batailles : Un voyage initiatique aux tristes couleurs. Nos batailles : Moins de réalisation que de batailles. Nos batailles ★★ 1/2. Retrouvez toutes les dernières critiques sur le film Nos batailles, réalisé par Guillaume Senez avec Romain Duris, Laure Calamy, Laetitia Dosch. le film est ancré dans le réel , et sans faire documentaire filmé.les émotions sont présentes , l'alternance entre scènes familiale et professionnelle accentuent les difficultés des protagonistes , sans rentrer dans les détails ,et en particulier ceux de de père abandonné par sa femme dépassée et dévoué à son travail et collègues. L'histoire est celle d'un homme très pris par son travail en usine et qui se repose sur sa femme pour élever ses deux enfants. «Nos batailles» n'est pas un drame social de plus chez les prolos, mais un grand film chavirant animé par une farouche volonté de s'en sortir. À partir d’un thème intimiste et social, il se livre à une dissection des rapports humains qui repose sur un hallucinant travail avec ses acteurs, qu’ils soient stars, comédiens réputés ou non professionnels. Les services AlloCiné | Virginie Efira, Albert Dupontel, Nicolas Marié, Avec Critique Nos batailles . Nos Batailles, qui est le deuxième long métrage de ce tout jeune quadragénaire, avait suscité l’enthousiasme de la critique et du public lors de sa projection, en mai dernier, à la Semaine de la Critique à Cannes. Autour de Duris en père dépassé qui trouve indéniablement ici l'un de ses plus beaux rôles, une galerie de seconds rôles féminins (Laetitia Dosch et Dominique Valadié en tête) permettent à cette chronique d'atteindre une justesse et une émotion implacables. Acteur générationnel, le rebelle est devenu un « quadra » ; il joue le rôle dOlivier, qui a choisi lattelage à quatre : il a deux enfants et vit en couple. Les sphères privées et professionnelles sont bien retranscrites dans cette histoire et sont souvent intimement liées. Ex. 187 abonnés Traumatisé par le suicide d’un de ses employés, âgé d’une cinquantaine d’années et promis à un licenciement, et malgré le surcroît de travail à la maison avec ses 2 enfants (Elliot 9 ans qui lui in fine va devoir assurer, et la petite Rose), Olivier va s’investir d’avantage et devenir délégué syndical comme apparemment l’a fait son père (ce que reproche d’ailleurs sa mère) et ce malgré le burn-out de Claire (Laure Calamy) manifestement amoureuse de lui… et il va à la fin devoir opter entre un poste à la DRH sur place ou un poste de chef syndical à Toulouse. Le résultat est saisissant: la justesse de la vie au quotidien, la sincérité des répliques, le naturel des acteurs (tous formidables) nous mettent au plus près des petits bonheurs et des grands désarrois d'un ouvrier syndiqué qui s'occupe davantage des problèmes de ses collègues que de sa vie de famille. 1 octobre 2018 18 août 2020. Très souvent traversées par des sentiments contraires, les scènes parviennent à déjouer de se voir assignées à une lourdeur explicative. Et pourtant, le sujet ne prête pas vraiment à rire ni à s’émerveiller. Séduit par la fraîcheur de Keeper, son premier long-métrage, je suis heureux de constater que Guillaume Senez confirme ici son talent pour tourner des œuvres sociales qui ne soient pas de simples tracts politiques, mais qui, au contraire, tentent de raconter des aventures profondément humaines sans qu’aucun jugement ne soit porté sur les personnages. Qui sommes-nous | 25 abonnés Risqué au sens de la facilité avec laquelle il aurait pu tomber dans le maniérisme et le mélodrame. Un scénario parfois plombant mais qui s’est rebondir en sachant prendre du recul grâce aux dialogues bien pensés et aux acteurs tous magnifiques et émouvants. Lire ses 2 279 critiques, Suivre son activité Duris livre une performance extraordinaire, loin de ses rôles habituels, une performance qui pourrait l’amener aux Césars d’ailleurs. Qua stijl en thematiek doet de film denken aan het betere werk van de gebroeders Jean-Pierre en Luc Dardenne. 13/05/2018 | Cannes 2018 | Semaine de la Critique A raison, car on n’est pas dans le thriller mais aussi pour qu’il ne s’éloigne pas de son centre de gravité. Il sort dans les grands écrans le 3 octobre 2018 en Belgique et France. Romain Duris décroche son meilleur rôle depuis De battre mon coeur s'est arrêté. 92 abonnés Ça paraît simple, mais être sur un fil, comme suspendu, est délicat à tenir sur la durée d’un film complet. C'est juste un film qui est exactement là où il faut et la où il doit être. C est fou cette tendance à servir la misère et le quotidien. Version Cinéma sortie le 10/10/2018. CANNES 2018 : Le film de Guillaume Senez revient sur la difficulté d’articuler vie familiale et vie professionnelle quand un père se retrouve seul avec la charge de ses deux jeunes enfants . À voir ! 2018 Selection. Lire ses 3 410 critiques, Suivre son activité NOS BATAILLES, 2e film de Guillaume Senez sur les écrans Reprise de la 57e Semaine de la Critique à La Cinémathèque française Sélection Semaine de la critique de Cannes 2018. François Cluzet, Julie Gayet, Elisa de Lambert, Avec On aurait pu croire que de lui adjoindre un aspect économique et social avec la lutte en entreprise aurait été de trop. je m'identifie ou reconnaît certains personnages ou situations . Deuxième long métrage du réalisateur franco-belge Guillaume Senez, "Nos batailles" raconte les difficultés rencontrées par Olivier, un homme d'une quarantaine d'années, pour arriver à concilier sa vie professionnelle au sein d'une entreprise qui ressemble beaucoup à Amazon, son activité syndicale et sa vie familiale. Recrutement | En père courage, l’acteur démontre l’étendue de son talent, s’abandonnant totalement dans ce scénario construit sans dialogues. Avec Ici encore, il nous bouleverse par des scènes intimistes qui nous parlent tous. Une chronique familiale d’une incroyable justesse. Ils s’interrompent, impriment l’espace et font parler leur cœur poursuivis par une caméra qui leur colle à la peau en faisant oublier qu’elle est là. Réalisation Guillaume Senez Scénario Guillaume Senez et Raphaëlle Valbrune-Desplechin Acteurs principaux Romain Duris Lucie Debay Lætitia Dosch Laure Calamy Sociétés de production Iota Production Les Films Pelléas Pays d’origine Belgique France Genre Drame Durée 98 minutes Sortie 3 octobre 2018 Olivier se démène au sein de son entreprise pour combattre les injustices. Critique du film - Nos batailles: Pour Olivier, la vie déchante lorsque sa femme met les voiles sans donner de nouvelles. Non, « Nos batailles » nous plonge en plein dans le quotidien d’un homme lambda qui va devoir se battre aussi bien sur le plan professionnel que sur le plan privé et réapprendre à vivre différemment. : Un film d'une étonnante justesse, drôle et poignant, entre drame intime et chronique sociale. L'univers de certains travaux ouvriers et les péripéties familiales sont parfaitement retranscrites. Données Personnelles | Mais ses efforts à sauver ses hommes, tout en respectant scrupuleusement le cadre d’exercice et hiérarchique, lui font oublier qu’il a une épouse, très proche de ses enfants, et qui tente d’avaler un accident malheureux qui a brûlé le torse de son aîné. Nos batailles est de ceux-là, une tranche de vie entièrement réussie, ... Critique-film est le site de tous les passionnés de cinéma et de séries TV. Un film moral d'une grande bonté qui montre des gens justes avec précision. Un havre de paix au cœur du festival : journée spéciale avec Nespresso et la Semaine de la Critique pour la découverte du film Nos Batailles de Guillaume Senez, dont l’équipe est en photo ci-dessus. Données Personnelles | Qu’il est beau et humain ce film ! Le sujet du père débordé qui doit apprendre à gérer sa progéniture a donné lieu à de nombreuses comédies plus ou moins réussies mais ici le thème est abordé de manière réaliste et frontale. 1125 abonnés Entre tourments sociaux et familiaux, frigo vide, licenciement, plan social, séparation divorce abandon et dérive sociale sous toutes les formes. Publicité | Bravo. François Cluzet, Julie Gayet, Elisa de Lambert, Par les membres ayant fait le plus de critiques, Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs, Les meilleurs films de tous les temps selon la presse, Sous les étoiles de Paris Bande-annonce VF, Minuit dans l'univers Bande-annonce finale VF, Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary, Marvel Sony Untitled Spider-Man: Far From Home Sequel. Lire ses 1 084 critiques, Suivre son activité Pour son deuxième long métrage (après "Keeper", 2015), Guillaume Senez fait plus que remplir une promesse, il affirme un style et un tempérament. Un beau film sur la charge mentale que le monde contemporain fait peser sur chacun. Politique de cookies | Nos batailles - Guillaume Senez Un homme doit faire face au départ de sa femme et à une crise violente dans son entreprise. « Nos batailles » est un sujet risqué. Nos batailles. Partenaire de la Semaine de la Critique depuis 11 ans, Nespresso améliore le quotidien de certains festivaliers le temps d’une journée. Il est manager d’une équipe dans une sorte d’usine Amazon où sont préparés les colis. Ex. Retrouvez les 158 critiques et avis pour le film Nos batailles, réalisé par Guillaume Senez avec Romain Duris, Laure Calamy, Laetitia Dosch. Quant au fond du film, on remarque un équilibre très réussi entre les peintures de la vie au travail, de celle dans le milieu syndical et de qui se passe au niveau familial. 2018 Selection. Les acteurs sont grandioses d’un naturel que j’ai rarement vu. Tout ceci est tourné avec sensibilité – mais pas de sensiblerie -, pudeur et attention portée aux êtres. Il est littéralement Olivier. Revue de presse | Réalisation Guillaume Senez Scénario Guillaume Senez et Raphaëlle Valbrune-Desplechin Acteurs principaux Romain Duris Lucie Debay Lætitia Dosch Laure Calamy Sociétés de production Iota Production Les Films Pelléas Pays d’origine Belgique France Genre Drame Durée 98 minutes Sortie 3 octobre 2018 Olivier se démène au sein de son entreprise pour combattre les injustices. Du cinéma simple, certes, mais du cinéma beau et sincère qui dissèque l’homme dans son quotidien et ses failles mais ne le juge jamais. Synopsis : Olivier se démène au sein de son entreprise pour combattre les injustices. Guillaume Senez y parvient ici haut la main, aidé par des acteurs formidables. Long-métrage. Découvrez la critique de Nos batailles de Guillaume Senez. Tarek Boudali, Philippe Lacheau, Julien Arruti, Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs, Les meilleurs films de tous les temps selon la presse, Sous les étoiles de Paris Bande-annonce VF, Minuit dans l'univers Bande-annonce finale VF, Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary. Voilà une histoire très juste sur les difficultés familiales, les difficultés au travail. Un choix que lui permettait son casting, avec des comédiens et comédiennes qui n'ont pas rechigné à jouer le jeu, bien au contraire. Sortie le 3 octobre 2018. Vidéo sur demande et cinéma: Denis Villeneuve critique vertement Warner Bros ... Nos batailles s’attarde aux contrecoups de ce départ inexpliqué. Récit amer d’un père devant élever seul ses enfants, le film de Guillaume Senez perd de son charme en flirtant avec la fresque sociale. Dans NOS BATAILLES, la caméra du réalisateur se porte cette fois-ci sur Olivier / Romain Duris (Dans la brume), marié à Laura / Lucie Debay (La confession). Le réalisateur donne à voir une famille comme il y en a des milliers. Un drame social qui trouve le ton juste pour parler de paternité, de famille et de travail, bref de la vie. Et ce dernier c’est Olivier, joué par Romain Duris, qui va devoir jongler entre s’occuper de ses enfants, son boulot et son investissement dans le syndicat de son entreprise. Lire ses 1 261 critiques, Suivre son activité Romain Duris, qui interprète le rôle d'Olivier, n'a peut-être jamais été aussi bon. Un havre de paix au cœur du festival : journée spéciale avec Nespresso et la Semaine de la Critique pour la découverte du film Nos Batailles de Guillaume Senez, dont l’équipe est en photo ci-dessus. BANDE A PART magazine de cinéma. Avec "Nos batailles", le cinéaste offre à Romain Duris l’un des plus beaux rôles de sa carrière. [Critique ciné] Nos batailles: beau film, vraiment 03/10/18 à 06:00 Mise à jour à 16:27; Source : Focus Vif 3 Nicolas Clément. Nos Batailles is nergens een gemakzuchtige invuloefening met stereotypes, maar een levensecht portret van mensen die zoeken naar aandacht, bevestiging en genegenheid. Semaine de la critique Cannes 2018 - “Nos batailles”, une touchante chronique entre intime et social ... Nos batailles, de Guillaume Senez (France, 1h38). un film de Guillaume Senez. Un homme doit faire face au départ de sa femme et à une crise violente dans son entreprise. ‘Girl’ en ‘Nos batailles’ grote winnaars van Waalse filmprijzen De film ‘Nos batailles’ van regisseur Guillaume Senez en ‘Girl’ van Lukas Dhont zijn de grote winnaars van de negende editie van de Magrittes du Cinéma, de (hoofdzakelijk) Franstalige filmprijzen, … L'empathie et l'émotion grandissantes que suscite "Nos batailles" sont d'autant plus fortes que ni la mise en scène, en caméra portée, ni Romain Duris, de presque tous les plans, ne les traquent. Nos batailles est un film réalisé par Guillaume Senez avec Romain Duris, Laure Calamy. Très bon film Des émotions, des rires, de l'humanité, on ne ressort pas de la salle sans avoir été touché différement pour chacun mais incontestable Sorte de croisement entre Kramer contre Kramer et le cinéma des frères Dardenne, Nos batailles ne possède, ... Notre critique complète Horaire en salles. Semaine de la critique Cannes 2018 - “Nos batailles”, une touchante chronique entre intime et social ... Nos batailles, de Guillaume Senez (France, 1h38). Lire ses 5 critiques, de Une œuvre qui passe de l’ombre à la lumière et nous fait passer des larmes aux sourires en se gardant bien de tomber dans le piège du misérabilisme ou du pathos à outrance. Lire ses 497 critiques, Suivre son activité Il faut que tout sonne juste et on n’entend plus que cela, un effort pour rassembler une diversité de pistes en un édifice qui, on le reconnaîtra sans peine, tient fort bien debout, mais comme érigé dans un monde factice, et qu’on n’habite pas pleinement. « Nos Batailles » est un film d’acteurs. Il est tout autant question dans ce récit de lutte des classes, d’organisation du monde du travail, que de la construction de la cellule familiale, dépendante des aléas extérieurs. Présenté en mai dernier à la Semaine de la Critique à Cannes, le film de Guillaume Senez offre à Romain Duris un rôle à sa mesure. La direction d’acteurs permet aux comédiens de donner le meilleur d’eux-mêmes dans des scènes où les dialogues semblent parfois improvisés. Mieux, il transcende un banal et sombre drame du quotidien en une ode à la vie coûte que coûte, à la débrouillardise et aux liens familiaux. CGU | Sélection KARLOVY VARY International Film Festival 2018. Walt Dohrn, David P. Smith, Avec Je m ennuie de ce cinéma de l ennui traité sous toutes les petites et grosses coutures. Avec un mélange entre "Gone Girl" et "Des Vents Contraires", Guillaume Senez signe son second long-métrage après "Keeper", sorti en 2015. Certes, le récit ne trouve pas toujours l'équilibre parfait entre ses différentes ramifications. Romain Duris, blessé et vaillant, fait merveille. Nos Batailles n’est pas un film qui va incriminer la femme de son départ, en vérité il s’intéresse davantage à l’essence même de la peur de l’abandon, que tout homme et femme mariés avec des enfants peuvent ressentir.On voit alors un Romain Duris entièrement happé par le travail. Sorte de croisement entre Kramer contre Kramer et le cinéma des frères Dardenne, Nos batailles ne possède, ... Notre critique complète Horaire en salles. Le cinéaste confirme également qu'il est un directeur d'acteurs émérite, donnant à Romain Duris l'un de ses plus beaux rôles, dans un registre fragile, et valorisant les excellentes Laetitia Dosch et Laure Calamy. Virginie Efira, Albert Dupontel, Nicolas Marié, Avec Duris accède enfin à un rôle taillé à la mesure de son talent de comédien. Recrutement | Le regard du cinéaste est d’une très belle bienveillance qui donne aux comédiens une liberté absolue de ton. Un film très juste, sur le plan social et sur le plan psychologique. La qualité de l’interprétation se conjugue à un art du récit, qui repose sur un savant équilibre entre l’intime et le social. « Nos batailles », deuxième film de Guillaume Senez (après « Keeper » en 2016), nous montre avec justesse une famille déstabilisée et la violence au sem de l'entreprise. Avec Romain Duris, magnifique dans le rôle de la maturité. C'est incarné, empathique, pas misérable pour un sou, pas larmoyant pour deux, ni demago pour trois. "Nos Batailles" n’en reste pas moins puissant, même si le film reste un peu long, mais avec des scènes enjouées et une belle interprétation. On pourrait ne voir dans Nos batailles qu’un drame social de plus. Magnifique film, d'une rare finesse sur des sujets aussi propices aux clichés (évités ici), et servi par d'excellents acteurs dont Romain Duris, absolument remarquable d'humanité. 484 abonnés Guillaume Senez avait créé la surprise avec un premier film tout en sensibilité : Keeper. Vu en avant-première, un film magnifique, très bien réalisé avec un jeu d'acteur à la hauteur des situations compliquées que rencontrent les personnages. Sélection Festival International du Film de Namur 2018. Retrouvez les 158 critiques et avis pour le film Nos batailles, réalisé par Guillaume Senez avec Romain Duris, Laure Calamy, Laetitia Dosch. 650 abonnés Lire ses 336 critiques, Suivre son activité « Nos batailles », le second long-métrage de Guillaume Senez est décevant car si la bande annonce laisse entendre un thriller psychologique suite à la disparation brutale d’une femme qui semble avoir « pété un câble » avec une histoire de brûlure provoquée par une casserole d’eau chaude sur son fils … le film est en fait plutôt axé sur le parcours professionnel de son mari, Olivier (Romain Duris), 53 ans, chef d’équipe dans une grande boite de vente par correspondance (la société ameliz.com) et très voire trop proche de ses employés selon de la directrice des ressources humaines.